Sélectionner une page

Julia Chanourdie ENCHAINE « Eagle-4 » (9b)

+150K vues en 6 jours・8mn・2020
Tendances
YouTube #17
CREW: Guillaume Broust (Director・Camera・Editor)
CLIMBER: Julia Chanourdie
MUSIC: Harmonimage (« Far West »)
Zikali (« Girl »)

Le 7 Novembre 2020, Julia Chanourdie est entrée dans le club très privé des grimpeuses de 9b. Avec la voie « Eagle-4 » à St Léger-du-Ventoux, dont la première ascension a été réalisée par Adam Ondra himself, Julia devient donc la troisième femme au Monde (et première Française) a atteindre ce niveau en escalade. Petite déflagration dans l’univers de la varappe sportive: cette performance a ainsi propulsé la jeune Annécienne (récemment qualifiée pour les J.O de Tokyo) dans toute la presse internationale, et même dans les Tendances YouTube!

Les coulisses du tournage de Eagle-4

"L’exploit ayant déjà eu lieu, il s’agissait donc de recréer l’ambiance du moment de l’enchaînement. Le tournage des séquences d’escalade s’est effectué sur 2 jours. Augustin Fort (partenaire de Julia) avait filmé le Jour-J avec une petite caméra posée au sol. Julia a donc porté les mêmes vêtements pour être « raccord » avec ce plan. Deux spectateurs (Malo et Arnaud) avaient également filmé au téléphone durant l’enchaînement. J’ai donc réintégré ce plan du téléphone avec leurs vrais commentaires, et les fameux « j’suis pété j’en peux plus!…« 

Niveau escalade, nous voulions un film assez brut, avec peu de musique et une grande part consacrée à l’escalade. Le son ambiant et la respiration de la grimpeuse devait être très présents; Julia a donc regrimpé toute la voie avec un micro cravate. On ne regrimpe pas un 9b sur commande… mais il fallait pourtant que Julia refasse une partie de la section dure sans repos, pour que l’on comprenne l’intensité de l’escalade. De plus, les conditions étaient assez défavorables puisqu’il faisait assez chaud le jour du tournage, éternel dilemme entre belle lumière et tenue de prise! Mais Julia a su puiser dans ses ressources et a quasiment réussi à ré-enchainer l’intégralité de la voie, ce qui donne dans le film cette intensité si forte, propre à l’escalade des voies extrêmes."

 

En savoir plus